Mon « Moteur de recherche »

2 Fév

Toute citation est accompagnée d’un principe inhérent selon lequel son diffuseur comme son admirateur sont interpellés à lui générer des valeurs rajoutées. 

Une constance — L’intensité, même dans le calme!

Une grande spiritualité sans croyances religieuses.

Une connaissance approfondit de la souffrance physique et émotionnelle extrême.

Une existence tourmentée compensée par une nature fondamentalement heureuse.

Une connaissance du vedettariat et de la solitude.

Un retraité de hockey et de baseball de haut niveau; semi-pro.

Une formation postsecondaire incluant cinq années universitaires en arts visuels englobant la peinture et la photographie, mais aussi la sculpture conceptuelle et trois années comme auditeur libre à L’École Nationale et Supérieure des Beaux-arts de Paris. Une de ces trois années, en tant qu’élève invité en dessin et en photographie. 

Une démarche artistique chapeautée d’un vécu éclectique qualifiable de montagnes russes. Une volonté créatrice fondée sur une seule limite, celle de ne pas se fixer de limites. Un ou des médiums, techniques, une esthétique choisis en s’inspirant selon l’œuvre.

Une détermination à ne pas fixer de prix sur mes œuvres, à refuser d’avoir une côte! Un principe de discuter avec chaque personne désirant se procurer une de mes créations; sans quoi… il ne peut pas y avoir de transactions!

Une passion de partager avec ceux et celles qui en font la demande!

Patrick Collette à Québec  

 

Une Réponse to “Mon « Moteur de recherche »”

  1. granier à 21:47 #

    Patrick tu as raison il faut repenser l’art, ouvrir de nouvelles voies mais au départ il faut être bien certain de la fonction de l’art. A quoi cela sert ? D’autre part il y a le marché de l’art. Ce sont des personnes qui vivent en parasites sur les artistes, la plupart du temps mais il y en a qui aiment vraiment leur métier et ils se donnent du mal pour qu’on reconnaisse à un artiste le droit à des moyens financiers. Cela ne va pas changer l’oeuvre d’art (c’est un des aspects des conséquences d’une oeuvre d’art son estimation sur le marché de l’art et son estimation ne veut pas dire qu’elle soit celle qu’elle a en vérité: c’est celle du moment en fonction du marché qui obéit aux lois de l’offre et de la demande). Il faut donc que tu fasses la différence entre les divers moments: celui de l’idée, celui de la réalisation, celui de l’exposition et celui de la vente. Ici le mieux et de trouver quelqu’un pour cela et de t’en débarasser (du genre je vais pas perdre mon temps de créateur à faire le travail d’un commerçant qui n’a peut-être qu’une license en droit y compris en droit d’auteur et qui sait défendre un copyright en raison des lois et cela en réalité à la fois pour le bien de l’artiste mais aussi pour lui-même y compris pour tous car l’artiste est essentiel et il faut qu’il ait de quoi manger comme qu’il soit défendu étant donné que sinon il sera pillé et donc ne pourra plus s’exprimer ce qui est une perte générale même s’il est contestataire même si on doit tous survivre à ses différentes métamorphoses et à ses chagements en fonction de ses certitudes qui évoluent puisqu’il n’est sensé que devoir progresser pour l’Ensemble. L’augmentation

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueueurs aiment cette page :